Voyager responsable en Afrique

Voyager responsable en Afrique

Voyager responsable en Afrique

Comprendre le tourisme responsable


Avant d’aller plus loin dans cet article, il est impératif de définir la notion de tourisme responsable que l’on appelle aussi tourisme durable. Le tourisme responsable est très souvent associé à du tourisme solidaire, qui n’est en réalité qu’une des nombreuses formes de tourisme responsable.

Définition du tourisme responsable :
C’est une façon de voyager qui émane de la volonté du voyageur de visiter un pays, de telle sorte à ce que le voyage ait le maximum d’impact positif sur les populations locales et l’environnement.

Les formes de tourisme responsable sont nombreuses : le tourisme solidaire / humanitaire, participatif, communautaire, écotourisme, tourisme équitable, slow tourisme, l’agrotourisme et bien d’autres. L’une des notions les plus importantes du tourisme responsable est celle du respect. L’importance de respecter les coutumes, les modes de vie des habitants, mais également respecter la faune et la flore.

Il est important de s’informer des bonnes pratiques à adopter avant de voyager. En effet, souvent les actions des voyageurs partent d’un bon sentiment mais peuvent s’avérer dangereuses, comme le fait de distribuer de l’argent au premier venu ou encore des médicaments, sans même connaître l’état de santé de la personne. En plus du danger, ces pratiques sont aussi déstabilisantes pour l’environnement socio-économique des populations locales.


L’exemple de l’Espagne, victime de son succès

Tourismophobie Espagne – @Josep Lago

Le tourisme est économiquement l’une des industrie les plus importantes. Les plus fortes croissances s’observent en Europe et en Afrique, avec une moyenne de 8%.

L’Europe est ouverte au tourisme depuis plusieurs décennies. C’est le cas de l’Espagne qui est aujourd’hui le 2ème pays le plus touristique, derrière la France et devant les Etats-Unis.
L’été dernier, l’Espagne a fait la une des journaux car plusieurs touristes avaient été pris à parti par des espagnols, en signe de révolte contre le tourisme de masse. Les flux trop importants de touristes avaient eu des conséquences néfastes sur l’environnement, mais aussi sur le mode de vie des espagnols eux-mêmes. Des services publics surchargés, incivilités répétées, plages et parcs dégradés et excessive hausse des prix de location en haute saison ont amenés les espagnols à manifester contre cette  » invasion touristique ».

Le tourisme durable, une nécessité pour Afrique

Tama lodge, Mbour

Le tourisme est un moteur clé pour le développement économique des pays et notamment en Afrique. En 2017, le continent africain a accueilli plus de 62 millions de touristes et le secteur a contribué à employer plus de 20 millions de personnes, dont 47% de femmes. L’ Afrique attire les touristes du monde entier venus essentiellement pour la culture, les paysages et la nature luxuriante qui permet d’expérimenter le safari.
Si l’habitat naturel de cette faune ou les coutumes authentiques de ces peuples étaient amenés à être modifiés, les visiteurs viendraient-ils à la place pour faire du shopping à Nairobi? Pas pour le moment en tout cas !

 

 

La prise de conscience d’un tourisme responsable dans le monde, et particulièrement en Afrique est cruciale, car il permettra de préserver un écosystème encore fragile malgré les apparences. Les braconnages à répétition, le non-respect des normes d’hygiène, la surconsommation d’énergie … sont de mauvaises habitudes sur lesquelles les responsables du tourisme doivent également s’attarder en priorité.
Les agences de voyages ont un devoir de renseigner les voyageurs, et ces derniers peuvent aussi trouver des informations en matière de protection de l’environnement et coutumes locales, avant de partir. Le tourisme responsable, ou tourisme durable doit contribuer au développement économique d’un continent, dans le respect de chacun.

 

Des gestes simples pour voyager responsable en Afrique

Voyager responsable en Afrique n’est pas aussi compliqué à appliquer qu’il n’y parait. C’est d’abord une prise de conscience, puis des réflexes qui viennent avec la pratique.
Vous pouvez par exemple décider de privilégier les lodges ou les hôtels gérés par des communautés. Essayer de sortir des sentiers battus et privilégier la consommation directe auprès d’artisans et des personnes qui profitent beaucoup moins des retombés du tourisme.
En matière de respect de l’environnement, vous pouvez aussi privilégier la marche à pied ou encore les balades à vélo lorsque cela est possible, afin de réduire les rejets  gaz nocifs sur l’environnement. L’eau est une ressource rare dans certains villages en Afrique, alors vous pouvez par exemple essayer d’en réduire sa consommation en privilégiant les bains traditionnels.
Enfin, vous pouvez également donner de votre temps plutôt que de l’argent, ce qui s’avère souvent plus durable comme pratique.

Encore une fois, la notion d’ouverture d’esprit reste essentielle pour faciliter la compréhension et faire en sorte que votre voyage en Afrique soit une expérience plaisante, aussi bien pour vous que pour les habitants et l’environnement.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur comment voyager responsable en Afrique et de façon plus générale, vous pouvez consulter notre charte du Fantastic voyageur ici > Voyager responsable avec Fantastic Africa ou le site d’ ATR « Agir pour un tourisme responsable » : https://www.tourisme-responsable.org/

Restons connectés et suivez l’actualité voyage en Afrique : vlog, informations, promotions et conseils voyages en Afrique.

Site de l’agence de voyages: http://fantastic-africa.com
https://www.facebook.com/FantasticAfrica/
 https://www.instagram.com/fantasticafrica
Chaîne TV Youtube

23/08/2018 © Copyright Christophe DIEME – Fantastic Africa.
Voyages authentiques et responsables en Afrique.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.